Blason de SaasenheimBienvenue sur le site de SaasenheimBlason de la région Alsace


Accueil
Mairie
Jumelage
Plan du village
Associations
Vie du village
Saasenheim pratique
Patrimoine
Tourisme
Calendrier
Archives éditorial
Copyright

 

  Nombre de visites depuis la création du site :  Image

Image

I) Noëlies 2016 : Cette année encore la commune en association avec le comité des fêtes, participe à l’animation  régionale des Noëlies.

Au programme :

-         Le 25 novembre 2016, inauguration du sentier des crèches et de la crèche à l’église Saint Jean-Baptiste

-         Le 9 décembre 2016, accueil de nos amis de Salignac-Eyvigues et Cazoulès avec :

         - sentier des crèches** et la chorale des enfants

         - concert à l’église

         - inauguration de l’exposition « les crèches du monde » à la salle de l’école

           (ouverte jusqu’au 23 décembre)

 

**Le sentier des crèches en visite libre tous les jours du 25 novembre 2016 au 8 janvier 2017

-         Clôture des Noëlies le 8 janvier 2017

II) Pour la saison 2017 la troupe théâtrale des Sapeurs-Pompiers de Saasenheim vous propose une comédie en trois actes de Robert KURZ plus d'informations en suivant ce lien

 

                  Les Noëlies avec nos amis périgourdins

Lorsqu’en 1939 le village de Saasenheim a été évacué comme toutes les communes entre Rhin et canal du Rhône au Rhin pour laisser la place aux militaires chargés d’organiser la défense de l’Alsace, nul n’aurait pu imaginer, dans la tourmente, qu’une solide amitié allait naître de cet exil.

Un jumelage entre notre village et les deux communes d’accueil, Cazoulès et Salignac-Eyvigues, a été le prolongement naturel de cette amitié. Mais la difficulté, c’est de le faire vivre car les liens risquent de se distendre si des rencontres régulières ne nourrissent pas les sentiments des uns et des autres. Heureusement, les relations personnelles ont pris le relais et pas une année ne s’écoule sans que des visites nous permettent d’avoir des nouvelles de ceux que l’on aime à 800 kilomètres. Les rencontres organisées, quant à elles, se déroulent à intervalles plus espacés, toujours durant la belle saison, en profitant d’un pont qui permet de rentabiliser le déplacement.

A la demande d’un certain nombre de nos amis du Périgord désireux de vivre Noël en Alsace, cette année la rencontre aura lieu en décembre, du 8 au 11. Le programme a été bâti autour de trois piliers :

-     la visite des marchés de Noël de la région,

-     une soirée festive avec visite du sentier des crèches du village, concert de Noël et histoire d’un Noël de guerre, exposition des crèches du monde et buffet de Noël,

-    des moments plus intimes au sein des familles d’accueil afin de nourrir l’amitié.

La soirée festive sera l’occasion de présenter à nos amis périgourdins une approche originale des festivités de Noël dans laquelle le village s’est investi car elle correspond à l’authenticité qui est recherchée. Si l’émotion a toute sa place dans ces festivités, elle ne doit pas en être l’unique moteur, au risque de n’être qu’un sentiment éphémère. Cela doit être aussi recherche de sens et c’est en cela que l’image du sentier des crèches est belle qui suggère le mouvement : on se met en marche vers Noël. Elle est également intéressante car elle permet la participation de tous, du plus petit village à la grande ville, pour peu que l’on se soit approprié le sens de Noël.

Les crèches peuvent faire polémique pour certains, dans l’ambiance générale actuelle de peur. La référence des terroristes kamikazes à une religion mal comprise, semble atteindre l’effet recherché par les commanditaires de ces attaques : l’amalgame et le rejet de toute forme de religion. C’est là une réponse aussi intransigeante que la menace… et aussi pernicieuse pour notre civilisation. Au lieu de résister en défendant nos idées de la Nation qui s’est constituée à la suite d’un long processus historique, avec des apports divers, y compris religieux, on essaye de gommer ce qui dans notre roman national peut nous faire apparaître forts et volontaires. Comme s’il suffisait de nier notre héritage pour exorciser la menace, alors que refuser toute forme de soumission intellectuelle doit être la première parade contre ceux qui veulent nous détruire. « Vous n’aurez pas ma liberté de penser »  passe par l’acceptation de tout ce qui fait notre richesse nationale et non par un tri idéologique qui se fonde sur une appréciation erronée des causes de la situation actuelle.

Il faut donc admettre que la représentation miniature de la nativité de Jésus Christ est devenue objet culturel et fait désormais partie de notre patrimoine immatériel qui a contribué à fonder notre civilisation. C’est en tout cas comme cela qu’on la considère à Saasenheim, dans le respect des croyances de chacun.

L’unité de la communauté villageoise, première pierre de la Nation qui continue de se construire sous nos yeux, pour peu que nous assumions son histoire, n’est nullement entamée par l’exposition des crèches mais en sort plutôt renforcée en cela qu’elle soude les citoyens autour d’une approche humaniste de la société.

               C’est cela aussi le message de Noël.

               Votre maire.

 

 

 

 


Accueil | Mairie | Jumelage | Plan du village | Associations | Vie du village | Saasenheim pratique | Patrimoine | Tourisme | Calendrier | Archives éditorial | Copyright

 Copyright Site de Saasenheim 2008
Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à [Webmaster].
Dernière mise à jour le : 23 novembre 2016.

Site hébergé par 1and1.fr